dimanche 25 octobre 2009

Lettre adressée au PS pour les élections régionales

video
Cette vidéo est extraite de la réunion d'information sur le projet d'aéroport de Notre Dame Des landes organisée par le MODEM à Nantes en novembre 2008.

Le PS et l'UMP soutiennent ensemble le projet d'aéroport du Grand Ouest dit de « Notre Dame Des Landes », or ce projet, c'est plus de 1650 hectares de terres agricoles et plusieurs centaines d'emplois de ce domaine qui disparaîtraient ! Est-ce de cette manière que l'on pense résoudre le problème du chômage ?

On me répondra alors que ce projet peut créer d'autres emplois en développant le fret et le tourisme. Est-ce en développant le fret que l’on relocalisera notre économie ? Est-ce en développant le tourisme de masse que l’on ira vers une planète moins polluée et plus de justice ? Les salaires des employés des hôtels de certains pays touristiques sont à peine suffisant pour nourrir leur famille !

On me parlera alors du survol de la ville de Nantes lors des atterrissages des avions à l’aéroport de Nantes Atlantique, je répondrai alors, pourquoi avoir choisi de développer le trafic aérien dans ces conditions ? Pourquoi ne pas avoir réglé le problème en limitant les constructions en direction de l’aéroport, est-ce normal, par exemple, d’avoir installé un collège près de l’aéroport ou l’aéroport près d’un collège ? Pourquoi ne pas équiper la piste de balisages permettant de minimiser le survol de la ville ? Pourquoi avoir choisi le site de Château Bougon, avec une piste quasiment orientée Nord/Sud, et pas dans un autre sens et/ou plus loin ? Faire mieux avec moins, c’est que l’on demande à chacun d’entre nous tous les jours, pour l’aéroport Nantes Atlantique ce serait : « mettre en œuvre des solutions sobres qui résolvent les problèmes sans en créer d’autres ailleurs » ! Et c’est possible, il suffirait de le vouloir !

Au contraire, avec la méthode de développement qui est préconisée, on peut se demander si dans quelques années, si le projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes se réalise, si on ne demandera pas d’en construire un autre un peu plus loin, dans la mesure où la ville finit toujours par s'étendre ? N’y a -t-il pas des routes, des voies de chemin de fers, des zones industrielles, des habitations de prévues en direction de Notre Dame Des Landes ?

Pourquoi vouloir toujours augmenter la taille des agglomérations ? On nous parle t’attractivité d’une ville, mais cela veut aussi dire que l’on désertifie les campagnes ! Est-ce en obligeant les gens à venir vivre dans les mégapoles que l’on fera leur bonheur ? Ne devrait-on pas au contraire leur permettre de bien vivre là où ils se trouvent ? Chaque jour on nous répète, que ce mode de développement est condamné à terme ! Alors pourquoi continuer dans cette voie ?

Ce projet va à l'encontre des mesures à prendre pour lutter contre les changements climatiques. On ne peut pas dans le même temps demander à nos concitoyens de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et souhaiter le développement du trafic aérien ! Où est la cohérence ? « Le trafic aérien doit diminuer de gré ou de force si l'on veut lutter efficacement contre les changements climatiques », ce sont les propos de Nicolas Hulot lors de sa visite à Nantes en janvier 2007 ! La diminution du trafic aérien résoudrait bien des problèmes, or c’est exactement l’inverse que l’on voudrait nous imposer ?

Il ne me paraît donc plus impossible d'accorder ma confiance à un parti politique qui continue encore aujourd'hui de soutenir, par tous les moyens, un mode de développement qui ajoute toujours plus de pollutions et détériore la vie des êtres vivants de la planète (trop souvent on oublie les animaux) : construire des villes toujours plus grandes, entasser les êtres vivants dans les transports, les tours, les immeubles, développer le fret routier et aérien, chasser les paysans de leurs terres pour la confier aux multinationales…

UMP et PS ne sont-ils pas d’accord pour confier la terre, aujourd’hui agricole, aux multinationales pour construire et gérer un aéroport à Notre Dame Des Landes ? N’est-il pas prévu que des aides publiques compenseront, si nécessaire, les pertes de l’investisseur privé ? Les impôts ne risquent-ils pas d’être en augmentation constante pour financer ce projet et ses équipements ? Ne va-t-on pas de cette manière enrichir les uns et appauvrir les autres ?

Je sais que d'autres modes de développement sont possibles, où la compétition et la loi du plus fort ne seraient plus la règle, où une société plus juste pourrait se mettre en place ! Le soutien du PS au projet d’aéroport de Notre Dame Des Landes a été pour moi révélateur ; tant que celui-ci continuera de soutenir un modèle de société qui ne correspond pas à mes attentes, je ne voterai plus pour lui, aussi bien pour les élections régionales que pour les élections suivantes.

Si ce courrier pouvait réveiller une volonté de changement de comportement des élites politiques, comme les médias ont su faire évoluer nos mentalités vers plus de solidarité et moins de gaspillage : déchets, transports, énergie, et plus généralement, nos manières de consommer, ce serait merveilleux !

Faut-il espérer que cela soit possible ?